'.$TR['altLogo'].'

Aliniha International

 

Aliniha International

un réseau de femmes leaders du développement durable

 

Regroupant d'ores et déjà 18 associations existantes et fonctionnelles, Aliniha International représente plus de 6 000 femmes menant au quotidien des activités de valeur durable.

Implanté actuellement dans les régions de Kayes au Mali et de Tambacounda au Sénégal, le réseau Aliniha International a l'ambition de s’étendre petit à petit vers d’autres lieux du continent, en exportant une méthodologie testée et éprouvée durant ces six dernières années. 

Objectifs

Officiellement constitué en 2012 afin de formaliser une expérience démarrée en 2008, Aliniha International fédère un réseau féminin autogéré œuvrant pour un développement humain durable en Afrique.

Aliniha International s'efforce non seulement d’amplifier les services auprès de ses membres existants mais également de les offrir à un nombre toujours croissant de femmes désireuses de prendre leur destin en main et de contribuer au développement de leur région. L'un de ses rôles prioritaires est d’outiller ses membres pour qu’ils puissent réaliser les objectifs de développement durable que tous ensemble ils se sont fixés. 

 

Aliniha, une méthodologie éprouvée

Pour réaliser ses objectifs, Aliniha International diffuse une méthodologie – Aliniha – qui a été préalablement développée et testée, durant plus de 5 ans: en toute progressivité, étape par étape, les femmes évoluent en fonction de leurs besoins et de leurs capacités. Engagées dans le réseau et liées solidairement, elles s’approprient des compétences sans cesse plus complexes.

À l'intersection des objectifs de développement durable, la femme adhérant à Aliniha ouvre, pour elle-même et ses proches, des voies positives d'amélioration en termes sociaux, économiques et environnementaux. En assumant de nouvelles responsabilités, elle devient aussi un exemple potentiel pour d'autres qui, à leur tour, entrent dans le cercle vertueux d'un épanouissement certain.

En signant la Charte Aliniha, la femme accède à des services de microfinance pour lui permettre de créer une activité génératrice de revenus (AGR). En même temps que le crédit, elle reçoit trois jeunes arbres qu'elle s'engage à planter et à entretenir sur le long terme. Un ensemble de formations et de sensibilisations lui sont proposées, mises en œuvre par les structures partenaires d'Aliniha International. Compte tenu de la disparité des situations, des capacités et des vulnérabilités, garder constamment le processus flexible et adaptable est le maître-mot de la progression. De cette façon, à partir des besoins identifiés et exprimés par les femmes, des compétences spécifiques sont explorées, affinées et assimilées. D'étape en étape, elles mènent au niveau de complexité suivant, en intégrant inextricablement les valeurs du développement durable.   

                           

Aliniha International, un réseau structuré oeuvrant de concert avec des partenaires privilégiés

Organisé en réseau, Aliniha International rassemble et représente différents acteurs:

- les femmes, piliers du développement: par leur adhésion au réseau Aliniha, elles s’engagent à activer leur développement, celui de leur famille et de leur communauté. L'accès aux savoirs et aux moyens leur est ouvert pour atteindre l'autogestion, préserver les ressources et accroître leur bien-être.

- les Associations Aliniha Autogérées (AAA): premier degré de regroupement au sein du réseau Aliniha, les AAA visent l'autonomie financière et opérationnelle à travers des initiatives de dimensions économique, sociale et environnementale.

- les Inter-AAA, Jeduman et Arafat : deuxième degré de regroupement au sein du réseau Aliniha, visent également l'autonomie financière et opérationnelle. Elles offrent non seulement des formations et des conseils à leurs membres, mais gèrent également des activités économiques plus complexes, respectueuses des principes d'Aliniha, dont les retombées peuvent profiter simultanément à plusieurs AAA.

Sur des thématiques précises, une série de partenaires privilégiés sont disponibles en externalisation:

-  les Institutions de Micro-Finance - Benso Jamanun et Jekabara - regroupant et représentant resectivement les AAA du Mali et du Sénégal, offrent des services d'épargne et de crédit non seulement à leurs membres et aux femmes Aliniha mais également aux populations des régions dans lesquelles elles sont installées. 

-  Camide, cabinet d'expertise en développement économique, accompagne et conseille les différents acteurs du réseau.

 

Notre accompagnement

Depuis 2008, la Fondation a accompagné les associations initiatrices  et fondatrices d'Aliniha International, à savoir Camide, APFG et Nébéday. Elle les a soutenus, en grande proximité, dans leur volonté de tester une méthodologie qui mêle leurs expériences et leurs compétences respectives. Considéré par certains comme une utopie, le mécanisme "Une femme, un arbre, un crédit" a ouvert la possibilité pour les femmes démunies de leurs régions de devenir leaders d’un développement durable. Au vu des résultats obtenus et des nombreuses opportunités encore à exploiter, la Fondation a renouvelé son partenariat en 2015, pour une durée de trois ans. Le contrat signé l'engage à conseiller Aliniha International, à contribuer au financement de ses frais opérationels ainsi que de ceux des inter-AAA, des institutions de microfinance et du Camide. En 2015, la Fondation a également doté un fonds d'investissement destiné au soutien des investissements des AAA et des Inter-AAA. Elle a également financé un fonds destiné exclusivement au financement de frais encourus par les AAA et les InterAAA lors de la planification d'affaires: études de marché, activités pilote, etc.

En outre, la Fondation subventionne Aliniha International pour s’adjoindre les services de la société Virtue Ventures, représentée par Vincent Dawans.

Soutenez Aliniha !

 

Contact:

Aliniha International
contact@aliniha.org 
www.aliniha.org

 

 

 

 

© 2008 Fondation Marie & Alain Philippson, Fondation d'Utilité Publique | Réalisé par Glucône