'.$TR['altLogo'].'

Qu'entend-on par entrepreneurs sociaux?

Mieux connu dans le monde anglo-saxon, l’entreprenariat social est un phénomène mondial. Si les spécialistes ne s’accordent pas sur une définition commune (1), le concept est néanmoins reconnu dans le monde entier et l’expression est utilisée par un nombre croissant d’acteurs dans le secteur du développement. Les grandes universités ont intégré à leurs programmes des cours sur l’entreprenariat social et il constitue l’objet de nombreuses recherches.

Pour le journaliste américain David Bornstein, spécialisé dans le domaine de l’innovation sociale (2), les entrepreneurs sociaux sont des individus qui résolvent des problèmes sociaux à grande échelle. L’entrepreneur social est celui qui « prend en main », fait évoluer les comportements et les mentalités et joue un rôle catalyseur dans la transformation sociale (3).

Les entrepreneurs sociaux sont des personnes déterminées ayant une vision claire de la problématique qu’ils abordent. Ce sont des « esprits créatifs » qui identifient un problème social, imaginent une solution, et décident d’agir pour matérialiser leur vision. Dans la plupart des cas, ils cherchent à adopter les pratiques des entreprises et du management à des objectifs sociaux.

Pour la Fondation Marie et Alain Philippson, un entrepreneur social est donc avant tout quelqu’un qui veut faire bouger les choses. Dans son village, sa région, son pays. Une personne enthousiaste, expérimentée et déterminée à améliorer concrètement et durablement la vie de ses compatriotes. Plus spécifiquement, l'entrepreneur social soutenu par la Fondation, à travers ses idées novatrices, son ambition, et par le biais de l’organisation qu’il a mise sur pied, s’efforce de libérer le potentiel des femmes et des enfants. Ils leur donnent accès aux savoirs et aux moyens qui leur permettront de faire des choix, de devenir des citoyens reconnus et actifs, de mieux gérer leur environnement et leurs finances, en somme, d’améliorer leur vie.

Qu’il soit instituteur, chercheur ou agronome, par sa vision claire et sa capacité à agir et à prendre des risques, chaque entrepreneur social soutenu par la Fondation contribue à un réel changement social en Afrique centrale et occidentale.

Quelques sites internet et documents utiles pour en savoir plus sur les entrepreneurs sociaux dans le monde:

www.skollfoundation.org

www.socialedge.org

www.ashoka.org

www.schwabfound.org

Social Entrepreneurship Handbook

Social Entrepreneurship Typology

(1) Pour plus d’informations à ce sujet, voir: Martin & Osberg, Social Entrepreneurship: The Case for Definition, Stanford Social Innovation Review, Spring 2007.

(2) David Bornstein, Comment changer le Monde. Les entrepreneurs sociaux et le pouvoir des idées nouvelles, Editions La Découverte, Paris, 2005.

(3) Le prix Nobel de la paix 2006, Muhammad Yunus, fondateur de la Grameen Bank au Bangladesh, est l’exemple classique représentatif de l’entrepreneur social.

© 2008 Fondation Marie & Alain Philippson, Fondation d'Utilité Publique | Réalisé par Glucône